Jimmy Shahinian

Jimmy a quitté la Syrie, son pays natal déchiré par la guerre, après être devenu l’un des hommes les « plus recherchés » par DAESH pour son rôle durant les soulèvements civils. Aujourd’hui, sa nouvelle vie de réfugié en Allemagne comporte ses propres défis.

Lorsque la révolution a commencé, Jimmy Shahinian s’est engagé au sein de certains groupes militants libéraux nouvellement créés. Il a très tôt été pris pour cible par le régime Assad et, de ce fait, arrêté une première fois en mai, puis en septembre 2011. Jimmy est parvenu à s’échapper et a rejoint la Turquie en 2014, après avoir été, de nouveau, arrêté puis relâché une troisième fois par le régime, ne pouvant retourner dans sa région d’origine (Raqqa) sous le contrôle de DAESH. Il a ainsi passé 10 mois en Turquie à travailler pour diverses organisations internationales pour le gouvernement intérimaire syrien avant d’obtenir un visa pour s’installer en Allemagne. Aujourd’hui installé à Berlin, il travaille avec les Citizens for Syria

« Être étranger… parfois les gens vous donnent l’impression que vous vous immiscez dans leur vie. »

Jimmy Shahinian

Free Resources