Daniel Gallant

Daniel Gallant décrit les conséquences émotionnelles qu'une enfance instable et les mauvais traitements ont eu sur lui et son plongeon ultérieur dans des groupes violents militant pour la suprématie de la race blanche.

Play Ressources

Entrevues

Entrevue I

Daniel Gallant donne des informations que l’on obtient rarement sur les tactiques de recrutement, le fonctionnement interne et les convictions idéologiques des groupes militant pour la suprématie blanche au Canada.

Entrevue II

Daniel Gallant parle des expériences qu’il a vécues au cours de ses dix années d’appartenance à des groupes militant pour la suprématie blanche et des raisons qui l’ont incité à les quitter.

Entrevue III

Daniel Gallant décrit les difficultés à quitter les groupes militant pour la suprématie blanche et quel type de soutien pourrait encourager d’autres personnes à faire comme lui.

Ressources éducatives

Découvrez plus en détail l’histoire de Daniel en utilisant ces ressources éducatives multimédias passionnantes qui remettent en question les attraits des groupes violents de suprématie blanche et défient sans détours les préjugés qu’ils portent.

Ces ressources ont pour objectif d’aider ceux qui travaillent avec les jeunes à mieux comprendre les causes et les conséquences de l’extrémisme violent, de leur permettre d’effectuer des choix de vie mieux renseignés et d’améliorer leurs capacités de pensée critique.

Plus d’informations sur Daniel

Daniel Gallant est un travailleur social autorisé, chercheur, écrivain et directeur d’Exit Canada. Il est né au nord de l’Alberta et a vécu dans trois provinces canadiennes pour s’installer en Colombie-Britannique où il a établi son domicile. Daniel défend des causes liées au bien-être des enfants, à l’extrémisme violent et au racisme systémique.

Par le biais d’Exit Canada, Daniel entreprend des interventions auprès de nouvelles recrues des groupes extrémistes et en soutient d’autres pour qu’ils abandonnent l’extrémisme violent. expérienceDaniel travaille aussi avec des jeunes qui ont été négativement influencés par l’extrémisme violent et ont souffert d’autres problèmes sociaux. Il partage son expérience avec honnêteté et sensibilité afin de démontrer que la violence ne résout pas les problèmes personnels et qu’il existe une vie au-delà de la haine. « Si vous voulez prendre contact avec Daniel, vous pouvez le contacter ici.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec le monde.